Les verbes pronominaux :Les cas particuliers

8 08 2007

Le participe passé suivi d’un verbe à l’infinitif s’accorde si le sujet du verbe pronominal est aussi sujet de l’infinitif : Elle s’est sentie mourir. Elle s’est laissée tomber.

Le participe reste invariable si le sujet du verbe pronominal est aussi complément d’objet de l’infinitif : Elle s’est senti piquer par un moustique. Elle s’est laissé enfermer.

Le participe passé de faire ou se faire est toujours invariable devant un infinitif : Elle s’est fait avoir ; elle s’est fait conduire à la gare ; la robe qu’elle s’est fait faire.

Le participe suivi d’une préposition et d’un infinitif est invariable : Elle s’est promis de lui parler. Elle s’est permis d’entrer.

Le participe passé des locutions verbales se faire jour, se mettre à dos, se rendre compte, se faire fort, se croire obligé (autorisé, fondé, tenu, etc.), se trouver court :
Des dissensions se sont fait jour (locution invariable).

–Elle s’est mis à dos le directeur (locution invariable).

–Elle s’en est rendu compte (locution invariable).

–Elle se fait fort de réussir (locution invariable).

–Elle s’est crue obligée de venir.

–Elles se sont trouvées court.


Voir les participes passés toujours invariables.

 

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :