Le pluriel des noms et des adjectifs d’origine étrangère

8 08 2007

En règle générale, les noms et les adjectifs empruntés aux langues étrangères prennent un s au pluriel : des agendas, des autodafés, des biftecks, des cocktails, des judokas, des pizzerias, des toreros, des zakouskis.
Certains noms ont conservé le pluriel d’origine étrangère à côté du pluriel français ; toutefois, ce dernier tend à s’imposer : des businessmans (ou des businessmen), des matchs (ou des matches), des scénarios (ou des scenarii), etc.
Les noms et les adjectifs d’origine étrangère terminés par s, x et z sont invariables, comme ils le sont en français : des box, des cumulus, des edelweiss, des kibboutz, des gens relax, des danses sioux, des tumulus, des xérès.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :