Le pluriel des noms composés :Les noms composés formés d’un verbe et de son complément : le verbe est invariable et le nom prend ou ne prend pas la marque du pluriel.

8 08 2007

Le nom prend la marque du pluriel s’il peut être compté :

un chauffe-bain

des chauffe-bains

un couvre-lit

des couvre-lits

un essuie-glace

des essuie-glaces

un tire-bouchon

des tire-bouchons

un porte-bébé

des porte-bébé(s)

un presse-citron

des presse-citron(s)

Le nom reste invariable s’il est unique ou abstrait :

un abat-jour

des abat-jour

un aide-mémoire

des aide-mémoire

un casse-croûte

des casse-croûte

un chasse-neige

des chasse-neige

un gratte-ciel

des gratte-ciel

un porte-parole

des porte-parole…

Remarques.
– Certains noms composés admettent les deux orthographes au singulier : un gobe-mouche(s), des gobe-mouches ; un ouvre-boîte ou un ouvre-boîtes, des ouvre-boîtes. D’autres admettent les deux formes au pluriel : un amuse-gueule, des amuse-gueule ou des amuse-gueules ; un trouble-fête, des trouble-fête ou des trouble-fêtes.
– Certains noms composés gardent toujours la marque du pluriel : un essuie-mains, des essuie-mains ; un pare-chocs, des pare-chocs ; un presse-papiers, des presse-papiers.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :