L’accord du verbe avec le sujet : Accord du verbe « être »

7 08 2007

Quand le sujet est le pronom relatif qui, l’accord se fait en nombre et en personne avec l’antécédent : C’est moi qui suis le plus responsable. Il n’y a que lui et moi qui sommes venus.

Mais, lorsque qui est précédé d’un attribut, l’accord se fait avec cet attribut : Vous êtes la personne qui m’a le plus aidé. Nous sommes ceux qui ont gagné. Êtes-vous quelqu’un qui sait tenir sa langue ?

Le verbe être précédé du pronom ce se met généralement au pluriel si l’attribut est au pluriel : Ce sont de gentils garçons. C’étaient les plus belles filles de la région. Étaient-ce bien tes sœurs ?

Cependant, on rencontre souvent des exceptions à cette règle : C’est eux que j’attends. C’est là de beaux résultats. « Ce n’est pas des visages, c’est des masques » (A. France). « C’est des montagnes inaccessibles… » (Bossuet).

C’est reste au singulier :

    – devant nous et vous : C’est nous qui avons gagné.

    – devant l’indication de l’heure ou d’une somme : C’est deux heures qui sonnent. C’est deux mille euros que tu me dois.

    – devant une préposition : C’est à eux seuls que je rendrai des comptes.

    – dans des interrogations : Est-ce tes parents qui sont là ?

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :