L’accord du participe passé : Participe passé précédé des pronoms, l’ou en

7 08 2007

Le participe passé conjugué avec avoir et précédé de l’, complément d’objet direct représentant toute une proposition, reste invariable : Il faut rendre justice à ceux qui l’ont mérité. La chose est plus sérieuse que nous ne l’avions pensé.

On fait l’accord lorsque le pronom l’ représente un nom déterminé : J’ai retrouvé ma maison telle que je l’avais laissée.

Le participe passé précédé de en est invariable : Tout le monde m’a offert des services, mais personne ne m’en a rendu. Des photos, j’en ai fait des centaines.

Cependant, le participe s’accorde si le pronom en est précédé d’un adverbe de quantité (autant, combien, plus, etc.) : Autant d’ennemis il a attaqués, autant il en a vaincus. Il a perdu des lettres. Il ne sait pas combien il en a perdues.

Mais le participe passé reste invariable si l’adverbe de quantité suit le pronom en : Quant aux belles villes, j’en ai tant visité...

Remarque. Ces règles ne sont pas toujours observées dans l’usage ni strictement appliquées par les écrivains eux-mêmes.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :