L’accord du participe passé : Participe passé employé avec avoir

7 08 2007

 

Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire avoir s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct du verbe, quand ce complément précède le verbe : Je me rappelle l’histoire que j’ai lue. Pierre a ouvert les huîtres. C’est lui qui les a ouvertes.

RemarquE. L’accord n’est donc possible que si le verbe est transitif, c’est-à-dire s’il peut avoir un complément d’objet direct.

Le participe reste invariable

    – s’il n’a pas de complément d’objet direct : Elle a démissionné. Ces histoires nous ont plu. Ils nous ont succédé. Ils ont beaucoup bu. Ces livres leur ont beaucoup servi. (Mais on écrira : Cette personne les a longtemps servis, car le verbe servir est transitif dans ce sens.)

    – si le complément direct suit le verbe : Nous avons lu une histoire. Elle a reçu de bonnes nouvelles.
Voir les participes passés toujours invariables.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :